mardi 8 novembre 2011 – 0200H – dernière nuit au large de Lanzarote

Terre !
On distingue les premières lueurs de la civilisation. L’île est là. La VHF crépite en espagnol depuis quelques temps, on a croisé 2 cargos et dépassé un voilier : on approche. Il va falloir se remettre en mode “côtier” maintenant : affiner les caps, faire plus attention au trafic. On devrait poser les amarres à quai à l’aube.
Belle traversée, météo très clémente. Cette dernière nuit, par exemple, est d’une grande douceur. Quel contraste avec la fureur de la première nuit. On est passé en été, ces pays où – comme dirait le grand Jacques – il n’y a pas d’hiver, mais ce n’est pas l’été.
Retour à terre maintenant. Le Merena va prendre ses quartiers dans la marina Rubicon, dans le sud de l’île de Lanzarote. En bonne compagnie: entouré des tour-du-mondistse qui n’ont pas encore traversé l’Atlantique et des retraités allemands qui viennent musarder sur les quais, en singlet, avec en main une bière tiédie par le délicieux climat…
Pas de navigation donc pendant un mois avec un retour à la mère patrie et une grande envie de vous entendre et de vous voir. On fera encore une petite vidéo (merci Bruno !) et j’aurais quelques photos à vous montrer. Je serais à Bruxelles à partir du 9 novembre. Au plaisir !
Merena – out (comme on dit à la radio).