Petite devinette pour voileux…

Tout d’abord, le décor: il fait nuit noire, ni lune ni étoile. On navigue au près serré dans une mer assez formée qui fait bien taper l’engin et qui envoie régulièrement des petits “sprays”, juste pour obscurcir les lunettes. On est sous genois et grand voile au 1er ris. Le vent forcit et on décide de passer sous trinquette.  On abat quelque peu pour la manoeuvre (on est pas des boeufs), on enclenche le pilote (Raymarine SD2) et là, sans vraiment perdre son cap, il envoie d’énormes coups de barres désordonnés, quasiment jusqu’en butée… Evidemment, premier réflexe, vérification des réglages: gain sur 6 et rudder sur 3, tout est normal.  Et pourtant rie n’y fait. Bon, je ne vous cache pas m’être gratté l’arrière de la tête tout en fustigeant les Etats Unis d’Amérique et sa population toute entière, honnêtes mères de famille y compris.  On a fini par trouver en 3 minutes environ.  Si vous faites mieux, envoyez votre réponse vous gagnerez peut-être un kilo de sucre en poudre… Il est à bord, quelque part, mais impossible de mettre la main dessus.  Et c’est bien fâcheux quand on l’aime très sucré, le café, et qu’il reste exactement 1000 miles à parcourir… Comme il est impossible, par Iridium,  d’écrire à l’envers et en petit dans le bas de la page, j’envoie la solution de la devinette dans le billet de demain.